Gynécologique

La femme enceinte:

Etre enceinte n’est pas une maladie mais une responsabilité. Si tout se passe bien votre AME ne verra pas d’objection à vous voir voler jusqu’à la 26ème semaine. Pour cela il prendra contact avec votre gynécologue avec votre accord. Pour les classe 1 on limitera, habituellement après le 3ème mois à un pilotage à 2 (OML ) limitation transitoire du certificat médical qui sera naturellement retirée au minimum 4 semaines après l’accouchement. Ceci étant une loi sur la radioprotection (article 41) permet à la femme pilote enceinte de se retirer volontairement du pilotage sans que cela puisse lui être reproché. Tout incident de suivi de grossesse, diabète gestationnel, hypertension etc… amènera un arrêt provisoire de vol. Notez encore que l’hématocrite doit être dans les normes (sup a 32%)

Opérations gynécologiques:

Les raisons sont multiples et souvent simples, stérilisation, petit cancer du col, opération pour l’incontinence, réduction ou augmentation mammaire, hystérectomie etc… La pilote sera arrêtée 3 mois pour les interventions importantes, les petits gestes dépendront du type d’anesthésie. Les problèmes oncologiques (cancers) ne sont pas abordés ici.