De vue

Classe 1 et 3. EASA Les performances de vision normales doivent au minimum être de 7/10 sans correction pour chaque oeil et 10/10 avec les 2 yeux. Au-delà une correction est exigée. La perte de vision totale sur un œil exclu la classe 1. (Question moins tranchée chez les anglosaxons) La classe 2 peut sous certaines conditions être obtenue avec une vision monoculaire.

OPHTALMOGICAL REQUIREMENT

EXAMEN D’ADMISSION DES 1er et 2ème CLASSE (pilote professionnel et contrôleur radar) doit être réalisé à Dübendorf.Il ne doit pas y avoir de malformation de traumatisme ou de maladie des yeux. Un examen très complet est réalisé avec vision des couleurs, pression de l’œil pour les plus de 40 ans vision en 3 dimension etc..
La réfraction, c’est à dire la correction doit se situer entre +5 et -6 Dioptries avec un astigmatisme de 2 D au maximum.

EXAMEN D’ADMISSION DES 2ème CLASSE réalisée au C.G.E.M.P.N ou médecin OFAC: Les anciennes normes JAR de réfraction entre +5 et-6 sont abandonnées et avec les normes EASA seule la qualité corrigée de la vision importe. Elle doit être de 5/10 pour chaque oeil ou de 7/10 pour les 2 yeux corrigés !

RENOUVELLEMENENT DES CLASSES 1 et 3  réalisée au C.G.E.M.P.N ou par un médecin OFAC.
– Si le pilote a une anomalie de vision entre +/- 3D le C.G.E.M.P.N ou un médecin OFAC peut renouveler son certificat.
– Si le pilote a une anomalie de vision au-delà de +/- 3D mais de moins de +5/-6 il doit être en possession d’un rapport d’un ophtalmologue de moins de 5 ans
– Au-delà l’expert ophtalmologue de l’OFAC peut donner son accord et le pilote doit être en possession d’une visite chez cet expert de moins de 2 ans. Il y a un réel problème avec une anomalie de plus de +5D.

A propos de ….

Myopie

– Class 1 and for Class 2 may be considered by the AMS. Notez qu’une myopie est secondaire à une malformation de la taille de l’oeil qui est du coup plus sensible à des « accidents » de type décollement de rétine etc.. d’ou la prudence au-delà d’un certain nombre de dioptries qui mesure cette « déformation » de l’oeil.

Les conditions préopératoires sont les mêmes. Une opération de la myopie ne bénéficie réglementairement pas à un déficit hors norme EASA. Les conditions

+5 or -6 dioptres pour la Classe 1 et pour la Classe 3 sont exigées. Notez, comme déjà dit plus haut, que ces mesures sont liées à la taille de l’œil et non au cristallin et ne sont pas modifiées par la chirurgie. Le délai d’attente dépend de la stabilité et peut être d’environ 3 mois. Pour les renouvellements les mêmes principes pré opératoires sont appliqués 2 ans et 5 ans selon la mesure précédent l’opération.

Vision des couleurs. Le test d’Ishiara doit être réussi à 15 / 24 donc 9 erreurs sont tolérées. Temps de lecture 3 secondes. Si vous êtes dans les clous pas de limitation. Des tests avec Anomaloscope son prévus pour ceux qui échouent. En cas d’échec définitif à ces tests il existe une dérogation  » Fit to fly by days only ». Notez que les américains peuvent donner l’aptitude avec un test en vol. Il est en passant de même aux USA pour la vision monoculaire admise par les JAR en classe2 mais pas en classe 1.

Opérations pour la cataracte
– Class 1 and for Class 2 ok après 3 mois et validation par expert ophtalmologue OFAC
– Opération glaucome et rétine.
– Dépend de l’expert ophtalmologique OFAC ( AMS) le délai d’attente pour revalidation est habituellement de 6 mois.