Circulatoire

Thrombose veineuse

Premièrement la thrombose veineuse n’est pas plus favorisée par l’aviation « Pseudo syndrome de la classe économique » mais présente dans quasiment tous les transports assis de longue durée. Le danger n°1 de la thrombose est sa dissémination dans le poumon, l’embolie pulmonaire, qui peut être largement mortelle.

Les dysfonctions de la coagulation ne sont pas éliminatoires d’office comme certains le croient. (Appendix 5 subpart B 1 C line 6). Par contre la mention OML ou OSL peut être accolée au médical. Pour les médications anticoagulantes voir le chapitre ad-hoc

L’anémie / et certains cancers du sang / hématocrites élevées

Une limite consensuelle est de 32% d’hématocrite. Notez aussi que les Thalassémies mineures sans complication ne posent pas de problème. Pour les autres anémies votre AME doit tout de même trouver l’origine de cette anémie et considérer son tarissement !

Les hodgkin ou les lymphomes non hodgkiniens en « full rémission » sont admis. Certaines leucémies chroniques bien documentées et suivies peuvent être admises par l’AMS.

Notez encore les hématocrites trop hauts au-delà de 50. On peut suspecter par exemple des traitements à l’érythropoïétine, ceci étant j’ai eu un pilote professionnel qui faisant de l’apnée sportive et tenait plusieurs fois par jour 2 minutes pour le training. Il avait une hématocrite à 54, un peu comme les montagnards de haute altitude plus de 3’000 m. Il est naturellement apte. On peut craindre si l’hématocrite devient trop élevée des problèmes d’AVC.

Opération pour carotide bouchées (Sténose caortidienne)

L’endarteriectomie, ou mieux, l’opération à ciel ouvert de la carotide (Qui semble être moins dangereuse) entraine une inaptitude de 3 mois, mais le recouvrement de son certificat avec accord de l’AMS neurologique